Votre Magazine d'education

Provenceducation.com, pourquoi, pour qui ?

Pourquoi un groupe de professionnels de l’information et de l’enseignement a-t-il décidé de créer un site dédié à l’éducation ? Parce que l’éducation n’a jamais été aussi présente parmi les préoccupations des Français. La crise que l’on annonce d’une ampleur exceptionnelle va rappeler des vérités premières : s’il est vrai qu’il existe des chômeurs parmi les diplômés, ils sont encore plus nombreux parmi ceux qui n’en ont pas ou peu. Parmi ceux, osons une image, qui n’ont pas été heureux à l’école. L’école, c’est davantage que l’acquisition des savoirs, certes nécessaire. C’est l’apprentissage d’une gymnastique, le fameux apprendre à apprendre…Quel est le meilleur mode de fonctionnement, quelle pédagogie ?

L’École fait l’objet de nombreux débats actuellement et nous les relaierons. Nous appartenons à cette école de journalisme qui croit que l’on peut être média, au milieu, sans être forcément partisan. Tous les points de vue respectables, même s’ils ne sont pas majoritaires auront leur place chez nous. La communauté éducative est plurielle, l’indépendance du journaliste, c’est sa capacité à travailler avec tout le monde. Notre premier credo, c’est l’information. Nous espérons, quand nous serons un peu plus grands, organiser des débats, faire du journalisme citoyen.

Acteurs, nous souhaitons l’être en proposant aux établissements des ateliers de reportage et d’écriture journalistique. Nous pouvons être des compléments éducatifs, permettant, par exemple, à un professeur de lettres de montrer qu’il y a différents genres d’écriture ou à un professeur d’histoire-géographie de faire du travail de terrain avec ses élèves. La publication d’un article sur un site internet valorisera la production scolaire. S’appuyant sur l’expérience de certains membres de l’équipe, une association, Jeunes Reporters, a été créée, ce sera notre deuxième fonction.

Pourquoi un média électronique ?
Parce que les journaux, hélas en prise avec des difficultés économiques, ne peuvent pas relayer toutes les informations, faute de place. Un journal est un espace clos, de plus en plus cher à créer en raison du prix du papier, il était illusoire de pouvoir penser créer un journal. Internet pousse les murs, et semble infini, nous serons heureux quand nous aurons relayé des millions d’informations.Pourquoi un site centré sur une région, une académie ? Nous souhaitons ouvrir des fenêtres sur l’étranger, par curiosité, mais la notion de proximité est essentielle. Vers quel établissement orienter un jeune, quel est l’état du marché du travail dans telle branche, régional d’abord puisque nous sommes beaucoup à vouloir vivre et travailler en Provence ? Il faut être d’ici pour apporter la réponse la plus précise possible.

Notre objectif est d’occuper notre place dans ce champ large de l’orientation, nous serions satisfaits si nous devenions le premier pas que l’on fait. La consultation de notre fichier, qui va s’enrichir progressivement, permettra ensuite de chercher une information plus ciblée auprès des établissements ou des conseillers d’orientation. Nous comptons, toujours la proximité, sur les gens d’ici pour témoigner de ce qu’ils ont vécu, eux ou leurs enfants, dans tel établissement ou tel métier. Et ce dans les limites de la dignité,dans le cadre d’une charte du savoir vivre, dont le principe premier est le rejet des attaques nominatives. La consultation de notre site est gratuite, mais la gratuité n’existe pas. Nous vivrons de publicité, nous trouverons un accord avec un partenaire privilégié qui garantira notre neutralité ou nous ne vivrons pas. Dans six mois, à l’issue d’un premier bilan d’étape, nous saurons s’il faut simplement consolider ou si nous pouvons déjà mettre en place d’autres pistes et nous ne manquons pas d’idées. Dans un an, nous saurons si nous correspondons à un vrai besoin, et si nous sommes vraiment utiles.